Rusalka

Projet principal

rusalka-Lesní Žínky-clémence meynet illustration

Livre illustré d'après l'opéra d'Antonin Dvorák Rusalka.


matière1-rusalka-clémence meynet illustration
matière2-rusalka-clémence meynet illustration
matière3-rusalka-clémence meynet illustration

clemence-meynet-illustration-rusalka
clemence-meynet-illustration-rusalka
Rusalka-la rencontre-Clémence Meynet illustration
Rusalka-Ježibaba-Clémence Meynet illustration
Rusalka-Kněžna-Clémence Meynet illustration
clemence-meynet-illustration-rusalka
Rusalka-la malédiction-Clémence Meynet illustration
Rusalka-le couteau-Clémence Meynet illustration
Rusalka-Vodník-Clémence Meynet illustration
clemence-meynet-illustration-rusalka
clemence-meynet-illustration-rusalka
clemence-meynet-illustration-rusalka

Alexandre Nevski

Projet secondaire

Alexandre Nevski-Clémence Meynet illustration
Alexandre Nevski-Clémence Meynet illustration

Clémence Meynet
Clémence Meynet

Clémence Meynet

Jeu de tarot d'après le film de Sergeï Eisenstein, Alexandre Nevski, 1938.

Alexandre Nevski-Clémence Meynet illustration

Tarot à jouer, 78 cartes.

Aquarelle, bic noir, mise en couleur sous Photoshop avec des tissus scannés.


Les figures sont des personnages du film Alexandre Nevski, réunis en quatre familles selon leur rôle dans le scénario, leur personnalité...

Les rouges sont les russes (les "gentils"); parmi eux les Cœurs commandés par Alexandre et les Carreaux commandés par Pavcha le voïvode de Pskov.

Les noirs sont les Teutoniques et les traîtres russes (les "méchants"): parmi eux les Trèfles commandés par le Grand Maître de l'ordre Teutonique et les Piques commandés par l'Evêque.

Les 21 cartes d'Atout forment une grande fresque évoquant l'ensemble du film: les Teutoniques envahissent la Russie par la gauche depuis la carte 1, et les Russes ripostent par la droite depuis la carte 21. Plusieurs scènes sont représentées: la prise de Pskov et les jugements qui s'ensuivent, la partie de pêche chez le Prince Alexandre, l'alerte donnée par un rescapé à Novgorod-la-Grande...

Alexandre Nevski-Clémence Meynet illustration
Alexandre Nevski-Clémence Meynet illustration


Iolanta

Projet professionnel

Iolanta7-clemence meynet illustration

         Projet de présentation de la saison 2015-2016 de l'Opéra de Lyon. Partenariat entre l'Opéra de Lyon, l'Ecole Emile Cohl et l'Université Catholique (Lettres Modernes). Il s'agit d'une série de livrets de quatre pages destiné à donner au public un aperçu de l'intrigue des opéras de la prochaine saison. 

 

         J'ai travaillé sur Iolanta de Piotr Ilitch Tchaïkovsky, un opéra en deux actes qui finit bien (contrairement à Rusalka qui est au plus haut point tragique). Avec mon binôme de Lettres Modernes, j'ai choisi de raconter l'histoire avec une couverture et 4e de couverture illustrées en pleine page sans texte, et une "BD" en douze vignettes rondes accompagnée chacune d'une des répliques composées par mon binôme.

Iolanta1-clemence meynet illustration
Iolanta4-clemence meynet illustration
Iolanta2-clemence meynet illustration
Iolanta5-clemence meynet illustration
Iolanta3-clemence meynet illustration
Iolanta6-clemence meynet illustration


L'Enfant du fouet

Première piste pour un projet principal

           Quelques recherches pour ce qui devait être mon premier projet de diplôme: un livre illustré à partir d'un texte de Serge Dalens extrait du recueil "La Plume verte et autres contes pour Roland". 

Recherches de personnages clemence meynet
Recherches au bic noir, dans le style qui m'est naturel.
Recherches de personnages - aquarelle clémence meynet
Recherches en couleurs, avec des motifs géométriques sur mon dessin réaliste. Bon, pourquoi pas?... - aquarelle et bic noir.
Recherche pour Henri Sobieski - clémence meynet
Recherche pour Henri Sobieski - gouache et bic noir.

 

 

 

 

 

 

 

 

      

     Des essais à la gouache, plus consistante que l'aquarelle.

   J'utilise le bic pour plusieurs raisons: d'abord parce que je n'ai plus de gouache noire, ensuite parce que ça a une consistance proche de la mine de crayon à papier mais le trait est noir au lieu d'être gris, et enfin parce que l'encre a des reflets cuivrés (plus visibles sur l'original que sur le scan d'ailleurs). 

    

      Ci-dessous, deux recherches de décors. 

Un vieil immeuble -clémence meynet
Un vieil immeuble - gouache - gouache et bic noir